Boycotte du CT du 19 mars 2015 pour l’ensemble des syndicats siégeant

de | 23 mars 2015

Boycotte du CT du 19 mars 2015 pour l’ensemble des syndicats siégeant

(CGT, CFDT, SUD, UNSA, FO, CFTC),

 

FOT228B

En soutien à l’internat FAVRE. Déclaration préalable.

Mesdames, messieurs les élus municipaux et les représentants de l’administration, Nous, organisations syndicales CGT, CFDT, SUD, UNSA, FO, CFTC représentants des salariés au CT, avons décidé de ne pas participer à ce CT du fait que son ordre du jour contient le dossier intitulé « Fermeture de l’internat ».

Par cet acte nous tenons à manifester notre soutien au personnel de cet établissement qui est en lutte depuis décembre pour le maintien de son outil de travail.

Mais aussi, avec ce personnel, nous déclarons notre soutien aux familles et aux enfants qui bénéficient de cet établissement indispensable à leur situation.

Cet internat déjà menacé dans le passé avait su rebondir, l’ensemble de ce personnel s’était investi dans un projet d’établissement ambitieux qui réaffirmait sa place comme un maillon indispensable de la réussite éducative en se situant entre la prévention de terrain, dans les quartiers, et celle plus lourde des placements judiciaires. Outil précoce et important, basé sur des placements volontaires négociés entre les familles et les travailleurs sociaux, il permet justement de répondre de manière plus complète à des situations où la prévention de terrain n’est pas suffisante, contre le décrochage scolaire, contre la dégradation des liens familiaux, contre la délinquance.

Ce projet d’établissement, nous l’avons voté ici même le 18 octobre 2013, il couvrait la période 2013-2017. Un an après vous le remettez en question. Quelle viabilité pour les décisions prises dans cette instance ?

Au moment où les problèmes auxquels l’internat répond en partie sont sur le devant de l’actualité en raison de la crise sociale que vit notre pays, nous ne comprenons pas que la Ville de Lyon, qui a assumé depuis 1925 avec constance, indépendamment des circonstances, cette compétence devenue une référence et un acquis de son histoire, puisse aujourd’hui liquider l’internat Favre.

Considérant que l’internat Favre assure des missions irremplaçables auprès des familles et des enfants Lyonnais, Considérant que c’est l’honneur de la Ville de Lyon d’avoir garanti son fonctionnement depuis 1925 dans le cadre de compétence générale de la commune, Considérant qu’il s’agit de préserver non seulement un acquis du patrimoine humaniste lyonnais, mais un établissement dont les missions de prévention en direction des enfants en situations sociales et familiales difficiles sont d’une actualité brûlante dans cette période de crise économique et sociale.

Nous, organisations syndicales représentatives, ne participerons pas à cette séance qui à pour objet sa fermeture.

Nous demandons son maintien sur site et dans son périmètre actuel au sein de la ville de Lyon et nous sommes prêts à envisager son avenir au sein de la métropole, à la condition qu’il n’y ait pas d’interruption de service.

 

Merci de votre écoute et au revoir.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *