Grève du personnels de la direction de l’éducation et des écoles de la ville de LYON

de | 2 juin 2015

Grève du personnels de la direction de l'éducation et des écoles de la ville de LYON

Tous en grève le vendredi 5 juin 2015 de 9 h 30 à 11 h 30 Rassemblement à 10 h 00 devant l’école Jean de Lafontaine, 2, place Flammarion, Lyon 4ème (C18 ou 2 arrêt Place Flammarion)

Depuis des mois le personnel de l’Internat Favre, soutenu par un nombre croissant d’agents, de citoyens et d’élus, s’oppose à la fermeture programmée de cet équipement unique dévolu au service des enfants, des familles et de la réussite éducative. Dans le contexte alarmant que vit le pays, le Sénateur Maire de Lyon entend sonner la fin de partie pour un équipement qui a su s’adapter depuis plus d’un siècle aux besoins des enfants.

Dès le XIXème siècle, le droit à l’assistance va progressivement se substituer à la notion de charité. Un effort important est porté sur la surveillance sanitaire et éducative des enfants. En 1881 après la Donation de Jean Chazière, le Conseil Municipal nomme une commission pour créer un orphelinat à Lyon. Un premier orphelinat pour jeunes filles est construit entre 1888 et 1891. Un orphelinat pour garçons est inauguré le 19 mars 1911. En 1913, après avoir acquis des parcelles supplémentaires, la Ville de Lyon agrandit l’orphelinat municipal qui prendra le nom d’Adolphe Favre le 2 juillet 1917. Puis l’école du Serverin ouvre en 1919, celui de Poncin à Villeurbanne en 1928 et celui de Champagnieu en 1931. Au cours du XXème siècle, un glissement s’opère progressivement vers une fonction sociale. Cette évolution s’est réalisée en fonction des conceptions et valeurs sociales inhérentes à chaque époque. La loi 2002-2 viendra organiser les secteurs social et médicosocial. L’Internat Favre suivra ce nouveau cadre réglementaire alors que le Serverin sera fermé. Depuis 2005, l’Internat Favre est labellisé « Internat de la Réussite Educative » ; il a pour objectif la réussite scolaire des enfants avec un accompagnement par des professionnels compétents, notamment pour le passage en 6ème.

Le personnel s’inquiète du devenir du service public et de leur emploi. Les déclarations de M COLLOMB dans la presse du 20 mai dernier ne sont pas de nature à nous rassurer : il annonce « la possible implantation sur le site de l’ITEP, Institut Thérapeutique , Éducatif et Pédagogique, ou encore le transfert d’activité à l’internat de La Farge à Propières ». Mais la fermeture de l’internat supprimera 60 places qui ne seront pas recréées ! Occuper les locaux par un institut ou un internat privé, cela ne remplacera pas le service public !

Si l’Internat ferme comme prévu en juin prochain, les enfants retourneront dans leur école d’origine, souvent sans accompagnement spécifique. Cela fragilisera encore l’école publique qui peine aujourd’hui à répondre aux besoins de formation, d’éducation et de réussite pour tous

Les emplois publics supprimés à l’Internat ne seront malheureusement pas les derniers, allons-nous l’accepter ?

Pouvons-nous nous satisfaire de ce désinvestissement dans l’humain au profit de l’immobilier et des grands projets ?

Le travail au quotidien des agents auprès des enfants ne mériterait-il pas une autre considération politique ?

ATSEP, ATSEM, Agents des restaurants, Agents logés, personnel médico-social, vous êtes des femmes et des hommes engagés au quotidien auprès de la jeunesse. Cadres, Agents de la Direction, Equipes de nettoyage, vous créez au quotidien les conditions d’une continuité du service public.

En s’attaquant aux plus fragiles, les enfants, et aux agents d’un équipement spécifique, Monsieur le sénateur Maire cherche à faire des économies sur notre dos. C’est tous ensemble que nous pourrons faire reculer les politiques antisociales, défendre le service public et l’emploi public.

Un préavis de grève a été déposé de 1 h 00 à 2 h 00 le vendredi 5 juin entre 9 h 30 à 11 h 30.

Par ce préavis nous revendiquons :

  • le maintien en activité de l’Internat Favre jusqu’à sa reprise et son développement dans le cadre de la Métropole de Lyon,
  • l’arrêt de suppression d’emplois publics dans les services destinés aux enfants et aux familles défavorisées.

Faites grève le vendredi 5 juin 2015 de 9 h 30 à 11 h 30 et participez au rassemblement organisé à 10 h 00 par les syndicats en présence de nombreux élus de la métropole devant l’école Jean de Lafontaine, 2 place Flammarion, Lyon 4ème (C18 ou 2 arrêt Place Flammarion ou métro Hénon)
Voir le Fichier : Tract_greve_5_juin_2015_Direction_de_l_1.pdf

Be Sociable, Share!

Une réflexion au sujet de « Grève du personnels de la direction de l’éducation et des écoles de la ville de LYON »

  1. admin Auteur de l’article

    twitter.com/gerardcollomb/status/604719441893564416
    fais ce que je dis, pas ce que je fais !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *