Les vœux du Maire de Lyon et les vœux de la CGT 2015

de | 16 février 2015

« Antisocial tu perds ton sang-froid » la chanson de 1980 du groupe de hard rock TRUST trouve un écho inédit dans les vœux 2015 de Gérard COLLOMB au personnel Municipal.

Les agents présents ont pour la plupart été choqués du ton et des thèmes abordés : on aurait presque entendu « salauds de pauvres » tant la leçon était sévère lorsqu’il a digressé sur les locataires des logements sociaux.

Monsieur le « Sénateur Maire, Président de la Métropole de Lyon » avait-il oublié à qui il s’adressait ?

Des remerciements à peine prononcés pour ceux qui assurent au quotidien la mise en œuvre de sa politique municipale. Il a seulement annoncé l’austérité et les réductions de postes pour les années à venir.

Mais, c’est la première fois en 30 ans, témoigne un cadre de la Ville, qu’un Maire de Lyon tient ce type de discours populiste, diviseur et menaçant pour le devenir des services publics et des emplois municipaux.

La division des uns contre les autres est une méthode de pouvoir. Ne soyons pas dupes de la manœuvre ! Elle permet de masquer la distribution de l’argent public aux plus riches, par des exonérations fiscales par exemple.

On vient de le voir avec l’augmentation des indemnités de 20 % des conseillers métropolitains et maintenant on va le voir avec l’Euro de foot et de sa promotion, devenue priorité locale et européenne. Mépris sidérant des agents et des citoyens/contribuables à qui l’on donne des jeux, mais pas de pain et surtout pas de travail.

Heureusement les agents de l’Internat FAVRE, ont relevé le niveau en manifestant silencieusement contre la fermeture de cet équipement destiné aux enfants et aux familles en très grande difficulté.

 

Alors, meilleurs vœux, Monsieur le Sénateur Maire, Président de la Métropole de Lyon, vous pouvez compter sur la CGT en 2015, comme les années précédentes, pour dénoncer les dérapages grossiers de votre politique, empêcher une destruction programmée des services municipaux, et regarder de plus près encore, au bon emploi de l’argent public.

Vous pouvez aussi compter sur la réaction de tous les agents de la ville pour refuser la division et faire grandir la solidarité !

 

internat Favre

internat Favre

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *