Que vote les syndicats au CTP de la ville de LYON

de | 20 novembre 2014

vote des syndicat CTP VDL

 

vote cTPVDL

VOTE POUR : ce vote correspond à une adhésion à un dossier présenté par la Ville (et souvent négocié en amont) car celui-ci améliore le service public, n’altère pas les conditions de travail des agents voire les améliore…

VOTE CONTRE : ce qui signifie une opposition aux projets qui ne font pas avancer le service public, qui penalisent les agents ou encore qui n’ont pas fait l’objet de concertations ou d’informations suffisantes

NE PAS PRENDRE PART AU VOTE : en général, c’est que le syndicat considère qu’il n’a pas à se prononcer (par exemple, pour la CGT, cela a été le cas sur le dossier concernant les Addictions, car nous considérons qu’une organisation syndicale n’a pas à se substituer à l’employeur).

BOYCOTT : attitude qui consiste à ne pas aller au CTP. Cette démarche a été initiée par la CGT au cours de ce mandat, elle se justifie dans le cas d’un désaccord profond ou pour peser fortement sur des négociations en cours. Elle a des conséquences puisqu’elle oblige l’administration à reporter le CTP (si le quorum n’est pas atteint) et elle empêche les organisations absentes de se prononcer sur l’ensemble des dossiers à l’ordre du jour. Ce positionnement, même s’il est parfois indispensable, ne peut être employé qu’exceptionnellement et à bon escient, par honnêteté auprès des électeurs.

A QUITTÉ LA SALLE : Cela peut se produire quand un dossier ou un discours s’apparente à de la provocation, en ce qu’il contrevient à la parole donnée, par exemple. Ce fut le cas d’un dossier de la DSIT qui avait pour conséquence d’introduire en catimini une forme de Lean-Management, soit une méthode catastrophique en matière de conditions de travail, déjà retoquée par le passé, notamment à la petite enfance. La CGT a voulu marquer un acte fort en quittant la salle, deux autres syndicats ont affirmé de la même façon leur désapprobation.

Composition du CTP :

15 représentants du personnel

15 représentants de l’employeur

Attributions du CTP :

La loi élargit les attributions des comités techniques pour tenir compte des nouveaux enjeux de la gestion publique. Au-delà des problèmes d’organisation et de fonctionnement des services, ces instances doivent être obligatoirement consultées sur les questions relatives aux effectifs, aux emplois et aux compétences des agents, sur les questions statutaires, les grandes orientations en matière de politique indemnitaire, la formation et le développement des compétences, l’insertion professionnelle, l’égalité professionnelle et la lutte contre toutes les discriminations. Les comités techniques doivent être également informés des principales décisions à caractère budgétaire ayant des incidences sur la gestion des emplois et débattre du bilan social.

Même si le Comité Technique n’émet que des avis, à partir des élections professionnelles de décembre 2014, en cas de rejet par l’ensemble des représentants du personnel d’un dossier présenté par l’administration, celle-ci sera dans l’obligation de revoir sa copie. Ceci sera une arme redoutable aux mains des organisations syndicales représentatives, à condition qu’elles se situent bien dans l’intérêt des salariés et du service public!

À vous de juger !!!

Pour de nombreuses raisons (baisse des dotations, métropole, austérité…) le mandat à venir (2015-2018) risque d’être particulièrement difficile pour le personnel et ses représentants. Il faudra une CGT forte pour faire contrepoids en faveur des agents et de leurs conditions de travail !

NE VOUS TROMPEZ PAS, OSEZ ET VOTEZ CGT

LE 4 DECEMBRE 2014
Voir le Fichier : Elect2014_bonus_CTP.pdf

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *