TRAVAILLEURS SOCIAUX Défendons nos métiers et nos diplômes ! Dans la rue le 21 juin

de | 17 juin 2016

TRAVAILLEURS SOCIAUX Défendons nos métiers et nos diplômes !

IL FAUT SE MOBILISER !

travail social
Dans un contexte de casse du Code du Travail qui voit le gouvernement passer en force pour imposer sa loi El Khomri en utilisant l’article 49-3, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale continue d’avancer à marche forcée pour imposer, dès 2017, la déstructuration des diplômes d’État du Travail social actuellement reconnus dans les conventions collectives et le statut de la Fonction publique (État, Territoriale et Hospitalière).

Qui est visé…?

Les Assistant-e-s sociaux, Éducateurs/trices spécialisé-e-s, Conseillers/ères en Économie sociale et Familiale…

Comment ?

Le gouvernement procède à un véritable chantage  : reconnaître nos diplômes bac+3 (actuellement reconnus et payés bac+2) à la seule condition de refondre l’ensemble des formations et métiers du social (entendre par refonte : destruction !) Nous perdons la spécifi cité et la complémentarité des métiers du social. Les travailleurs sociaux ne seront plus au service du public et des usagers mais au service des dispositifs

Nous ne serons plus soumis au secret professionnel et deviendrons les informateurs de nos patrons ou collectivités dans une dynamique de contrôle social et non plus de cohésion sociale.

Depuis janvier, à la CPC, les arguments contradictoires que nous développons ne sont pas pris en compte. Nous dénon- çons le manque d’une réelle concertation et l’instrumentalisation de notre participation.

De plus, les grilles indiciaires des personnels paramédicaux et sociaux, annoncées par la Direction Générale de la Fonction Publique (DGAFP) dans le cadre de la mise en œuvre unilatérale du projet d’accord Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR) et publiées au J.O du 14 mai 2016 pour la Fonction Publique Territoriale, sont totalement insatisfaisantes : allongement des carrières donc perte du pouvoir d’achat, suppression de l’avancement d’échelon au minimum… Rappelons que la CGT n’a pas signé ce protocole, et, malgré tout, le gouvernement dans ce domaine-là passe encore une fois en force !

Que faire ??

Réagir et se mobiliser !! Attention, la répression à l’égard des travailleurs sociaux manifestant devant la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale) le lundi  23  mai  2016 montre que le gouvernement craint la mobilisation syndicale, populaire, la convergence des luttes et des colères ! Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, via la CPC (Commission Professionnelle Consultative), prône le « dialogue social », mais l’applique à coups de gaz lacrymogène !

Alors que la France doit faire face à un taux de chômage sans précédent, l’État répond par une logique de rentabilité et de marchandisation du travail social, développe un contrôle social généralisé et s’attaque à la destruction massive des mé- tiers des professionnels du social !

La CGT ne laissera pas faire !!! SANS AUCUNE HÉSITATION, DÉFENDONS NOS MÉTIERS ET NOS DIPLÔMES LE RAPPORT DE FORCE, C’EST MAINTENANT !

NOUS REVENDIQUONS  :

  • L’abandon du projet de la réingénierie de l’ensemble des métiers du social ;
  • La reconnaissance immédiate de nos diplômes BAC+3 ;
  • La définition de politiques sociales à la hauteur des besoins des populations, quel que soit le lieu d’habitation ;
  • Des moyens humains en personnel diplômé dans l’ensemble des établissements et services des secteurs publics et privés du travail social.

LE 21 JUIN 2016, DATE DE LA PROCHAINE CPC DU TRAVAIL SOCIAL, SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX POUR LE RETRAIT DU PROJET DE RÉARCHITECTURE DES MÉTIERS DU SOCIAL. L’intersyndicale appelle à des rassemblements et manifestations en territoire devant les Préfectures et à Paris : manifestation à 11 h départ de la DGCS, 11 place des 5 Martyrs du Lycée Buffon, Paris 14e, jusqu’au Minsitère des Affaires Sociales et de la Santé.

Voir le Fichier : Argumentaire_CGT-FO_travailleurs_Sociaux_1.pdf

Voir le Fichier : Tract_Fonction_Publique_Travailleurs_sociaux.pdf

Voir le Fichier : Preavis_21_juin_2016-Travailleurs_sociaux_1.pdf

Préavis de grève:

Madame Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion a demandé officiellement le 10 février dernier à la Commission de Certification Professionnelle des diplômes du travail social et de l’intervention sociale (CPC), de préparer la réingénierie de l’ensemble des métiers du social.

La CGT se mobilise depuis de nombreuses années contre la destruction des métiers historiques du social et des diplômes d’État. Elle a manifesté son désaccord à maintes reprises sur les projets du gouvernement tant sur le fond que sur la forme.

Sur la forme, le rythme effréné des réunions imposées à la CPC afin de répondre au cahier des charges est inadmissible et neutralise toute réelle concertation.

Sur le fond, la déclaration CGT s’est prononcée clairement contre « la déchéance » de tous les diplômes d’État et certificats du travail social.

Madame NEUVILLE nous accorde une rencontre le jeudi 16 juin prochain.

Nous y affirmerons les revendications suivantes au regard de l’argumentaire que nous avons transmis à son service.

  • L’abandon du projet de la réingénierie de l’ensemble des métiers du social ;
  • La reconnaissance immédiate de nos diplômes BAC+3 ;
  • La définition de politiques sociales à la hauteur des besoins des populations, quel que soit le lieu d’habitation ;
  • Des moyens humains en personnel diplômés dans l’ensemble des établissements et services des secteurs publics et privés du travail social.

Le mardi 21 juin 2016, date de la prochaine CPC du travail social et de l’intervention sociale, La CGT appelle à une nouvelle mobilisation dans les territoires devant les Préfectures

À Paris, la CGT appelle à un nouveau rassemblement et à une manifestation devant le siège de la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale) le mardi 21 juin 2016 pour se rendre au Ministère des Affaires sociales et de la Santé, afin d’obtenir un rendez-vous ce jour-là avec Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé et obtenir satisfaction de l’ensemble des revendications des professionnels

La CGT dépose un préavis de grève pour la journée du mardi 21 juin de 0 h à 24 h pour l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux de la Fonction Publique et les nuitées en amont et en aval.

Souhaitant que vous portiez la plus grande attention à ces revendications légitimes, nous vous prions d’agréer, Mesdames les Ministres, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations syndicales.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *